www.snuipp.fr

SNUipp-FSU du CHER

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Pratique / Carrière  / Infos carrière/Grille de notation 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
24 janvier 2011

PROMOTIONS

Promotions : Comment ça marche ? Un peu d’histoire, aspects techniques et fiche de contrôle syndicale pour que le SNUipp-FSU 18 puisse vérifier le bon déroulement des changements d’échelon.

Promotions : la fiche de contrôle pour contrôler le bon déroulement des changements d’échelon.

Ici notre enquête pour le CHER en 2009 et 2010 : AUCUN PE de formation promu au GC aux 8è et 9è échelon et seulement 9 sur 80 promouvables au 7è échelon. Dossier complet sur les promotions : durée dans l’échelon,etc.

Fiche de contrôle ci-dessous à renvoyer au SNUipp18

à snu18@snuipp.fr ou

5 Bd Clemenceau 18 000 Bourges

Word - 26 ko
Controle promos

Enquête du SNUipp 18 sur les promus, dans le CHER, en 2009-10 et 2008-09.

Seuls les instituteurs reclassés peuvent passer au grand choix car leur ancienneté fait la différence par rapport aux PE sortis depuis 1992. C’est pourquoi cette grille indiciaire est mal faite aussi bien pour les PE de formation qui sont bloqués que pour les instituteurs reclassés qui n’ avancent pas vite.

Word - 26.5 ko
Les chiffres pour le CHER

Enquête ci-dessous sur le blocage des PE à partir du 7è échelon des SNUipp 37 et 41 pour notre académie. Les résultats sont comparables dans le Cher.

Injustement les instituteurs n’avaient pas vu leur salaire revalorisés en 1992, ce qui avait conduit à la scission du SNI en deux syndicats ; le SE-UNSA et le SNUipp-FSU, ce dernier n’acceptant pas cette différence entre PE et instituteurs. Presque 20 ans après, on en paye toujours les pots cassés.

PDF - 31.2 ko
Analyse du SNUipp académique sur les promotions

Ci-dessous, notre 4 pages sur les salaires et les promotions.

PDF - 416.3 ko
4 pages sur les promotions.

NOS ENQUETES

SALAIRES ET PROMOTIONS …

A chaque échelon correspond un indice (nombre de « points »). En multipliant l’indice par la valeur du point, on obtient le montant de la rémunération principale.(1)

Cette rémunération principale augmente périodiquement au fur et à mesure que vous gravissez les échelons à l’intérieur d’un grade. Ces changements d’échelon sont plus ou moins rapides en fonction du « mérite » (2). Ainsi, selon qu’il avance au grand choix ou à l’ancienneté pour le changement d’échelon, un enseignant atteindra le dernier échelon de la classe normale en 20 ou 30 ans. Sur l’ensemble de la carrière cette différence se chiffre à 154 361 euros.

Vous pouvez également bénéficier de promotions par changement de grade par exemple en passant de la « classe normale » à la « hors-classe » de votre corps, ce qui se traduira par une augmentation de votre rémunération et des perspectives futures de salaire.(3)

Pour traduire l’importance de ces différences en termes de salaire, le tableau ci-dessous utilise les notions de « salaire minimum » - qui correspond à l’indice atteint par un enseignant avançant essentiellement à l’ancienneté dans la classe normale - et celui de « salaire maximum » correspondant à l’indice atteint par un enseignant avançant au grand choix et terminant sa carrière à la hors-classe.

Les salaires nets mensuels indiqués ci-dessous s’entendent hors perception de l’indemnité de résidence et toutes cotisations sociales déduites (cotisation « pension civile », R.D.S., C.S.G., contribution solidarité)(4). Ils n’incluent pas le supplément familial de traitement (S.F.T.) éventuellement perçu.

Professeur des écoles, professeurs certifiés et professeurs de lycée professionnel, conseiller d’orientation-psychologue, conseiller principal d’éducation ont la même échelle de rémunération, ils bénéficient de la même grille indiciaire

Professeur des écoles, professeur certifié et professeur de lycée professionnel, conseiller d’orientation-psychologue, conseiller principal d’éducation

Situation ci-dessous :

Premier nombre : Salaire mensuel net minimum (*)

Le second : Salaire mensuel net maximum (*)

Stagiaire

1 310 euros

1 310 euros

Après 2 ans de carrière

1 562 euros

1 562 euros

Après 10 ans de carrière

1 753 euros

1 859 euros

Après 20 ans de carrière

2 298 euros

2 471 euros

Après 30 ans de carrière

2 471 euros

2 931 euros

Indemnités :

- Directeur d’école : 92 euros en moyenne (selon le nombre de classes).

- Indemnité pour les professeurs des écoles spécialisés : 67 euros.

- Indemnité ZEP : 93 euros.

(*) en fonction de leur notation, les professeurs changent d’échelons selon trois rythmes d’avancement

source :Ministère de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche


(1) Seulement voilà, depuis 2000, la valeur du point d’indice est décroché de l’indice des prix.

Pour une véritable revalorisation indiciaire, la valeur du point d’indice devrait être valorisée de 5 % et à chaque échelon devraient être attribués 50 points supplémentaires.

(grille indiciaire disponible sur le site du SNUipp)

(2) l’avancement (ou changement d’échelon) dépend de la note pédagogique et de l’ancienneté… une note relative à un pseudo-mérite inégalitaire…mérite correspondant souvent à la régularité de l’inspection, dans la bonne circonscription, l’année de la bonne classe !

Seuls 30% des profs d’école promouvables avancent au grand choix.

Le SNUipp exige un seul rythme d’avancement pour tous, au sein d’une nouvelle grille indiciaire comportant une classe unique avec un indice terminal de 783 pour tous.

(3) En 2008, moins de 2 % des professeurs des écoles sont partis à la retraite en ayant accédé à l’indice 783, indice terminal de la hors classe. Et seulement 17% sont partis à la hors classe (ils sont 65% chez les certifiés) pour 50% qui partent au 10 ème échelon de la classe normale.

(4) on pourra noter une fois encore la capacité à multiplier les sigles et lettres capitales de l’alphabet !

Les résultats du mouvement : LES RESULTATS SERONT DONNES INDIVIDUELLEMENT à notre standart et pas sur notre site. POURQUOI ?

Nous savons que vous voudriez les consulter, toutefois on s’est fixé comme règle de ne pas livrer votre nom sur notre site qui est très référencié par GOOGLE (tapez "salaire professeur des écoles", vous verrez notre site du SNUipp18 apparaître ).

La loi exige que toute personne dont les coordonnées font l’objet d’un traitement informatisé en ait connaissance. Elle a la possibilité de les consulter et/ou d’en demander l’effacement ou la modification.

Au-delà du cadre réglementaire, une publication sur Internet avec accès libre permet à toute personne d’obtenir une information. Les résultats des promotions (choix, grand choix, ancienneté) pourraient être interprétés de manière incorrecte par des personnes hors éducation et de plus ils ne doivent pas être disponible pour tous. Il y a déjà bien assez de fichiers comme cela ! De plus nous avons eu à gérer le cas particulier d’une collègue ne voulant pas être retrouvée par son ancien mari, or inscrire son nom sur notre site, ce serait l’assurance de la retrouver par le biais d’un moteur de recherche.

C’est pourquoi nous nous devons maintenant d’éviter la publication d’informations nominatives sous forme de simple page.

TOUS LES RESULTATS dans notre journal dans les écoles et chez nos syndiqués, le journal partira dès le lendemain de la CAPD.

TOUS LES RESULTATS donnés le soir de la CAPD à notre permanence téléphonique .

RESULTAT PARTICULIER donné à tous nos syndiqués, nous ayant laissé leur numéro de téléphone, par téléphone le soir même de la CAPD.

RESULTAT PARTICULIER donné par courrier à toutes les personnes, syndiqués ou non, nous ayant laissé une fiche de contrôle syndical.

Vous êtes promouvable entre le 1/09 et le 31/08 ?

Word - 26.5 ko

Fiche de contrôle à renvoyer au SNUipp18

Pour nos syndiqués, ce sont nos élus qui vous contacteront pour une réponse par mail, SMS ou téléphone suivant les coordonnées que vous nous avez laissées...et si vous nous avez laissé votre fiche de contrôle.

Pour calculer votre prochaine promotion, CLIQUEZ ICI : prévoyez d’avoir la date de votre dernière promotion.

L’avancement des PE se fait par année scolaire celui des instituteurs par année civile. Le tableau d’avancement  [1]

La détermination des promus est examinée par la CAPD . Etre promouvable , c’est avoir la durée requise dans l’échelon précédent pour être susceptible de passer à l’échelon supérieur , au cours de la période considérée .

La CAPD des promotions a lieu traditionnellement mi décembre.

Les délégués du personnel sont présents pour le contrôle et la transparence des opérations. En ce qui concerne les promotions, les renseignements que vous noterez sur la fiche de contrôle seront confrontés avec ceux de l’administration. S’il y a désaccord, nous demanderons des vérifications et des explications. Puis dès la fin de la commission paritaire, nous vous informerons par courrier des résultats. Un bulletin est envoyé dans les jours qui suivent avec le barème des derniers promus. Le travail des délégués du personnel comporte quatre phases : contrôler, faire corriger, siéger, informer.

Comment calcule-t-on le barème ?

Barème pour les promotions : AGS + (note x 2) + majoration éventuelle

AGS :ancienneté générale de services au 31/12 pour les instituteurs (année civile)et au 31/08, en début d’année scolaire, pour les professeurs des écoles (année scolaire).

Calcul de l’A.G.S.

Pour les titulaires passés par l’Ecole Normale, l’ancienneté se compte à partir de 18 ans (recrutement après le BEPC) ou à partir de la date d’entrée à l’E.N. Pour les anciens remplaçants, suppléants, recrutements spéciaux DEUG, compter tous les services validés à partir du premier jour suivant l’entrée en service dans l’Education Nationale. (Les mois sont comptés en 1/12, les jours en 1/360). Tout service effectué dans l’Education Nationale (surveillant,...) et dans la fonction publique peut être pris en compte dans l’ancienneté pour les promotions si les pièces les attestant parviennent à l’I.A. (Validation des services).

Nous contacter en cas de problème.

N : Note : note arrêtée le 1er août 2009

M : majoration pour la note ancienne Voir le KISAITOU 18 pour tous les détails ou nous appeller.

cas particuliers :

- Congé de longue durée et congé mobilité : avancement à l’ancienneté.

- Disponibilité : pas de promotion

- Congé parental : droits à l’avancement réduits de moitié.

- Détachement : promotion par la C.A.P. nationale.

- Service national : pas de promotion pendant le service national. Le temps accompli sera pris en compte après réintégration. Le temps de service national accompli avant l’entrée dans l’enseignement est pris en compte, après titularisation.

Services auxiliaires : n’oubliez pas de les faire valider par l’I.A

Quand change-t-on d’échelon ?

Pour les instituteurs :

Pour être promouvable, c’est à dire passer à l’échelon supérieur, il faut avoir atteint, au cours de l’année 2010 dans son échelon actuel, l’ancienneté d’échelon indiquée dans le tableau ci-dessous.

Pour les P.E :

Il faut avoir atteint, entre le 1er septembre 2009 et le 31 août 2010, l’ancienneté d’échelon indiquée dans le tableau ci-dessous. Comment calculer l’ancienneté d’échelon ? L’ancienneté d’échelon part de la date d’effet de l’échelon actuel noté sur l’arrêté de promotion que vous avez reçu de l’inspection académique.

ex : 6ème échelon date d’effet : 1/1/2010 promouvable au 7ème :

- au choix le 1/4/2011 (1 an 3 mois) pour 30% des promus ;

- au 1/2 choix le 1/7/2011 (1 an 6 mois) pour 50 % des promus ;

- à l’ancienneté le 1/7/2012 (2 ans 6 mois) pour les autres.

Les revendications du SNUipp

- un corps unique avec accès pour tous à l’indice terminal 783 avec un rythme unique d’avancement permettant le déblocage des échelons 8 et 9.

- une revalorisation pour les débuts de carrière,

- l’assimilation immédiate des instituteurs retraités qui le souhaitent, une revalorisation de 50 points d’indice et 5 % de la valeur du point,

- la nécessité de remettre à plat l’ensemble des indemnités et bonifications,

- la prise en compte de l’augmentation du temps de travail dans l’organisation du temps de service,

- la rémunération de tout temps de service supplémentaire,

- la réduction du temps de travail à 18 heures avec une première étape à 24 (21 h d’enseignement + 3 h de concertation)

- l’indemnisation intégrale de tous les frais de déplacement pour tous les personnels,

- le rétablissement des modalités de versement de l’ISSR pour les titulaires remplaçants et sa reconnaissance pour les collègues sur postes fractionnés,

- la reconnaissance des frais professionnels et le versement d’une allocation ou octroi d’un crédit d’impôt

- une politique cohérente en matière de seconde carrière et de mobilité, la reconnaissance de la pénibilité du métier et la nécessité de l’aménagement des fins de carrière et des retraites

[1] Professeurs des écoles

passage d’échelon vitessed’avancement
grand choix choix ancienneté
10 au 11 3a 4a6m 5a6m
9 au 10 3a 4a 5a
8 au 9 2a 6m 3a 4a6m
7 au 8 2a 6m 3a 3a 6m
6 au 7 2a 6m 3a 3a 6m
5 au 6 2a 6m 3a 3a 6m
4 au 5 2a 2a 6m
3 au 4 avancementautomatique1 a
2 au 3 avancementautomatique 9m
1 au 2 avancementautomatique3m

instituteurs

passage d’échelon vitessed’avancement
choix mi-choix ancienneté
10 au 11 3a 4a 4a6m
9 au 10 2a 6m 4a 4a 6m
8 au 9 2a 6m 3a 6m 4a 6m
7 au 8 2a 6m 3a 6m 4a 6m
6 au 7 1a 3m 1a 6m 2a 6m
5 au 6 1a 3m 1a 6m 1a 6m
4 au 5 1a 3m 1a 6m 1a 6m
3 au 4 avancementautomatique1 a
2 au 3 avancementautomatique 9m
1 au 2 avancementautomatique 9m

 

21 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp18 Maison des syndicats - 5 bd Clemenceau - 18000 Bourges

POUR NOUS CONTACTER : 02 48 70 80 72 - 06 83 33 83 45 - e-mail : snu18@snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU du CHER, tous droits réservés.